Abidjan, le
Rumeurs d'Abidjan sur les réseaux sociaux
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE
Affaire ''Awa Fadiga'' : Après le limogeage de la Direction du CHU de Cocody: Le MVCI sans pitié pour la ministre de la Santé           Côte d’Ivoire : inauguration de six sites de stockages de munitions (18/04/14)           Presse nationale : Suspension des 5 journaux : Les ’’JV11’’ annoncent des ''pages noirs'' pour protester contre ces mesures (18/04/14)           Retour des militaires d’exil / Paul Koffi Koffi : ''3095 personnes sur les 4008 qui ont regagné la Côte d’Ivoire n’étaient pas des militaires''           Pont Riviera-Marcory : Alors que le délai de livraison sera tenu: Le prix du péage demeure toujours une énigme (18/04/14)           Songon : création d’une usine de transformation de tomates d’une valeur de 130 millions de fcfa (18/04/14)           Promotion de l’épargne: : Deux lauréats reçoivent 500.000 FCFA (18/04/14)           Politique : Hamed Bakayoko en visite d’amitié et de travail au Maroc (18/04/14)           Côte d’Ivoire : Total annonce la détection de pétrole au large de la Côte d’Ivoire (18/04/14)           Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce la 2è phase d’exhumation des corps des victimes (18/04/14)          
ACTUALITE
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE Publié le 08 Août 2012
Un poste de contrôle de l`armée attaqué à 80 km d`Abidjan, deux militaires blessés

ABIDJAN (AFP) - Des inconnus armés ont attaqué un poste de contrôle de l`armée à l`entrée de la cité d`Agboville, à quelque 80 km au nord d`Abidjan, dans la nuit de mardi à mercredi, faisant deux blessés, a-t-on appris de source militaire.

Photo: Soldats FRCI en patrouille


"Une dizaine d`assaillants ont attaqué le poste d`observation des Forces républicaines (FRCI) à Erymakouguié", village voisin d`Agboville, a déclaré une source FRCI jointe par l`AFP sur place.

Lancée vers 01H00 du matin (locale et GMT), "l`attaque a duré deux heures. Le bilan fait état de deux blessés, dont un blessé grave qui a été hospitalisé", a-t-elle indiqué.

"Les assaillants ont ensuite pris la fuite mais nous avons arrêté quelques suspects", a-t-elle ajouté, sans plus de précision.

Cette attaque a été confirmée à l`AFP par plusieurs habitants et un journaliste local.

Elle survient après une série d`opérations, dimanche et lundi, menées par des assaillants non identifiés et dans lesquelles dix militaires ont été tués dans la capitale économique ivoirienne.

Elles ont été attribuées par le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, à des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo. Le parti de M. Gbagbo a sommé le gouvernement d`agir face à une "vague de violence meurtrière".

14
 
SOURCE : AFP AUTEUR :
   
newsletter-envelope-signup-form
 
     
 
 
Traitement en cours...
 

Lire aussi...
   
 
Publicité

C'est drole la vie; si vous acceptez ce qu il y'a de mieux, très souvent, vous l'obtenez

Maugham
Publicité

Le petit sac
Une femme passe devant la vitrine d'un magasin. Elle y voit un magnifique sac, mais il coûte 1 500 000 fcfa. Etonnée, elle entre dans le magasin et...lire la suite