Abidjan, le
Rumeurs d'Abidjan sur les réseaux sociaux
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE
Société : Des élèves de Ferkessédougou, présumés membres d’un gang de "microbes", interrogés par les responsables d’écoles           Côte d’Ivoire : un couvre-feu instauré à Bondoukou  : Les raisons           Maroc : Arrivée de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré au Maroc           Côte d’Ivoire : Ecobank Côte d’Ivoire va réaliser son «résultat record» en 2014, annonce son Directeur Général           Justice : le gouvernement envisage d’installer 10 nouvelles maisons d’arrêt et 3 juridictions de commerce           Côte d’Ivoire : Les dispositions de l’Accord de Ouagadougou seront appliquées aux soldats mécontents, selon Ouattara           Suppression des sachets plastiques : Un syndicat annonce une grève pour le 25 novembre             Korhogo : Un avion spécial pour les caporaux après les bruits de bottes           USA : Obama légalise les sans-papiers : Voici ceux qui vont beneficier           Togo : l’opposition menace Faure Gnassingbé à la burkinabè          
ACTUALITE
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE Publié le 08 Août 2012
Un poste de contrôle de l`armée attaqué à 80 km d`Abidjan, deux militaires blessés

ABIDJAN (AFP) - Des inconnus armés ont attaqué un poste de contrôle de l`armée à l`entrée de la cité d`Agboville, à quelque 80 km au nord d`Abidjan, dans la nuit de mardi à mercredi, faisant deux blessés, a-t-on appris de source militaire.

Photo: Soldats FRCI en patrouille


"Une dizaine d`assaillants ont attaqué le poste d`observation des Forces républicaines (FRCI) à Erymakouguié", village voisin d`Agboville, a déclaré une source FRCI jointe par l`AFP sur place.

Lancée vers 01H00 du matin (locale et GMT), "l`attaque a duré deux heures. Le bilan fait état de deux blessés, dont un blessé grave qui a été hospitalisé", a-t-elle indiqué.

"Les assaillants ont ensuite pris la fuite mais nous avons arrêté quelques suspects", a-t-elle ajouté, sans plus de précision.

Cette attaque a été confirmée à l`AFP par plusieurs habitants et un journaliste local.

Elle survient après une série d`opérations, dimanche et lundi, menées par des assaillants non identifiés et dans lesquelles dix militaires ont été tués dans la capitale économique ivoirienne.

Elles ont été attribuées par le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, à des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo. Le parti de M. Gbagbo a sommé le gouvernement d`agir face à une "vague de violence meurtrière".

14
 
SOURCE : AFP AUTEUR :
   

Lire aussi...
   
 
Publicité

Je m'interesse à l'avenir, car c'est là que je vais passer le reste de ma vie.

Charles Kettering
Publicité

L’imam se fait avoir par Toto
 L’imam se fait avoir par Toto Un imam rentre dans le taxi de  Toto et quelques minutes après  demande à Toto:  "Y...lire la suite



Rumeurs d’Abidjan.Net © 2012 - Tous droits réservés .
             
COTE D’IVOIRE FOOTBALL ACTUALITE MODE SANTE CONCERTS & SPECIAL NIGHT NOUS REJOINDRE ?
POLITIQUE NEWS BOURSE CULTURE TECHNOLOGIE TOP EVENT FACEBOOK
SOCIETE PHOTOS   MUSIQUE ENVIRONNEMENT PROGRAMMES TWITTER
LE MONDE EN BREF VIDEOS   CINEMA INTERNET   Google+
L’ACTU EN IMAGE CAN 2012   CUISINE      
TITROLOGIE MTN LIGUE 1   LITTERATURE      
  EUROPE