Abidjan, le
Rumeurs d'Abidjan sur les réseaux sociaux
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE
Chaudes retrouvailles entre Soro et Wattao :  Ce qui s’est passé au Maroc           Côte d’Ivoire : L’ex ministre de Gbagbo, Raphaël Dogo mis aux arrêts           Société : Des vendeurs d’eau dispersés à coup de gaz lacrymogène à Abidjan           Interdiction des sachets plastiques : ce qui se passe dans les supermarchés et les marchés           Adiaké : des logements en construction pour les nouveaux fonctionnaires d’Etuéboué           Société : Des écoles paralysées par une grève des instituteurs à M’Bahiakro           Cote d'Ivoire : Deux tests positifs enregistrés au cours de l’opération « Zéro grossesse » dans un lycée           Finances publiques : la Côte d’Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA           Société : La BOAD lancera le 1er décembre un emprunt obligataire de 40 milliards FCFA           Amani N’Guessan à Yopougon : « Si Gbagbo dit qu’il est effectivement candidat, il mettra fin au débat »          
ACTUALITE
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE Publié le 08 Août 2012
Un poste de contrôle de l`armée attaqué à 80 km d`Abidjan, deux militaires blessés

ABIDJAN (AFP) - Des inconnus armés ont attaqué un poste de contrôle de l`armée à l`entrée de la cité d`Agboville, à quelque 80 km au nord d`Abidjan, dans la nuit de mardi à mercredi, faisant deux blessés, a-t-on appris de source militaire.

Photo: Soldats FRCI en patrouille


"Une dizaine d`assaillants ont attaqué le poste d`observation des Forces républicaines (FRCI) à Erymakouguié", village voisin d`Agboville, a déclaré une source FRCI jointe par l`AFP sur place.

Lancée vers 01H00 du matin (locale et GMT), "l`attaque a duré deux heures. Le bilan fait état de deux blessés, dont un blessé grave qui a été hospitalisé", a-t-elle indiqué.

"Les assaillants ont ensuite pris la fuite mais nous avons arrêté quelques suspects", a-t-elle ajouté, sans plus de précision.

Cette attaque a été confirmée à l`AFP par plusieurs habitants et un journaliste local.

Elle survient après une série d`opérations, dimanche et lundi, menées par des assaillants non identifiés et dans lesquelles dix militaires ont été tués dans la capitale économique ivoirienne.

Elles ont été attribuées par le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, à des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo. Le parti de M. Gbagbo a sommé le gouvernement d`agir face à une "vague de violence meurtrière".

14
 
SOURCE : AFP AUTEUR :
   

Lire aussi...
   
 
Publicité

On peut aussi batir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin

Goethe
Publicité

Toto a la réponse à tout
Le prof mange tout seul dans la cantine lorsque Toto s’assoit à sa table. - Le prof lui dit : « Toto, un oiseau et un cochon ne peuvent pas rester...lire la suite



Rumeurs d’Abidjan.Net © 2012 - Tous droits réservés .
             
COTE D’IVOIRE FOOTBALL ACTUALITE MODE SANTE CONCERTS & SPECIAL NIGHT NOUS REJOINDRE ?
POLITIQUE NEWS BOURSE CULTURE TECHNOLOGIE TOP EVENT FACEBOOK
SOCIETE PHOTOS   MUSIQUE ENVIRONNEMENT PROGRAMMES TWITTER
LE MONDE EN BREF VIDEOS   CINEMA INTERNET   Google+
L’ACTU EN IMAGE CAN 2012   CUISINE      
TITROLOGIE MTN LIGUE 1   LITTERATURE      
  EUROPE