Abidjan, le
Rumeurs d'Abidjan sur les réseaux sociaux
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE
Mort d'un élève à Abobo : La sœur du défunt donne les détails sur ce qui s'est passé           Société : Un « gnambrô » tabasse un policier en pleine gare et déchire sa tenue : Les faits           Réforme de la filière café-cacao : Trois (03) ans après, des acquis, mais...           Société : Un policier attaqué alors qu'il partait doter sa fiancée           Mort d'un élève à Abobo : La sœur du défunt donne les détails sur ce qui s'est passé           Le député Daniel Zadi Domené : « Ouattara est le Moïse ivoirien »           Prenant la défense d'un vendeur ambulant : Un « gnambrô » tabasse un policier en pleine gare et déchire sa tenue           Après la condamnation de l'ex-Première dame : Me Habiba Touré se prononce sur ''la grâce présidentielle à Ouattara''           Au sortir de la Haye : KKB explique ses rencontres avec Gbagbo et Blé Goudé           Politique : Banny prêt à ''faire mal'', son remplaçant connu          
ACTUALITE
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE Publié le 08 Août 2012
Un poste de contrôle de l`armée attaqué à 80 km d`Abidjan, deux militaires blessés

ABIDJAN (AFP) - Des inconnus armés ont attaqué un poste de contrôle de l`armée à l`entrée de la cité d`Agboville, à quelque 80 km au nord d`Abidjan, dans la nuit de mardi à mercredi, faisant deux blessés, a-t-on appris de source militaire.

Photo: Soldats FRCI en patrouille


"Une dizaine d`assaillants ont attaqué le poste d`observation des Forces républicaines (FRCI) à Erymakouguié", village voisin d`Agboville, a déclaré une source FRCI jointe par l`AFP sur place.

Lancée vers 01H00 du matin (locale et GMT), "l`attaque a duré deux heures. Le bilan fait état de deux blessés, dont un blessé grave qui a été hospitalisé", a-t-elle indiqué.

"Les assaillants ont ensuite pris la fuite mais nous avons arrêté quelques suspects", a-t-elle ajouté, sans plus de précision.

Cette attaque a été confirmée à l`AFP par plusieurs habitants et un journaliste local.

Elle survient après une série d`opérations, dimanche et lundi, menées par des assaillants non identifiés et dans lesquelles dix militaires ont été tués dans la capitale économique ivoirienne.

Elles ont été attribuées par le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, à des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo. Le parti de M. Gbagbo a sommé le gouvernement d`agir face à une "vague de violence meurtrière".

14
 
SOURCE : AFP AUTEUR :
   

Lire aussi...
   
 
Publicité

C'est en éssayant encore et encore que le singe apprends à bondir.

MODULE SONDAGE

Le fils de Didier Drogba ne compte pas jouer avec l'équipe de Côte d'ivoire. Qu'en pensez vous?


AUCUN VOTE POSSIBLE
Publicité

Voici pourquoi j'ai viré ma secrétaire
Je me suis réveillé ce jour-là et j'avais 45 ans. Je ne me sentais pas très bien, mais j'espérais que ma femme me...lire la suite



Rumeurs d’Abidjan.Net © 2012 - Tous droits réservés .
             
COTE D’IVOIRE FOOTBALL ACTUALITE MODE SANTE CONCERTS & SPECIAL NIGHT NOUS REJOINDRE ?
POLITIQUE NEWS BOURSE CULTURE TECHNOLOGIE TOP EVENT FACEBOOK
SOCIETE PHOTOS   MUSIQUE ENVIRONNEMENT PROGRAMMES TWITTER
LE MONDE EN BREF VIDEOS   CINEMA INTERNET   Google+
L’ACTU EN IMAGE CAN 2012   CUISINE      
TITROLOGIE MTN LIGUE 1   LITTERATURE      
  EUROPE