Abidjan, le
Rumeurs d'Abidjan sur les réseaux sociaux
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE
Société : Fraude sur identification dans une entreprise de téléphonie mobile           Saisie de drogue à la Maca : Des gardes pénitentiaires arrêtés           Marcory :  Du sang a coulé en abondance dans un maquis           Société : La police criminelle neutralise 7 redoutables gangsters           Burkina : Semaine décisive pour Guillaume Soro           Marcory : Une serveuse taillade le visage de sa patronne avec un couteau           Côte d'Ivoire : En homme serein ou en traitre, Mangou veut y aller sans masque           Procès de Gbagbo : Dévoilé par mégarde par la CPI, le témoin Sam l'Africain parle           Tout est mélangé à La Haye : L’information a fait le tour du monde           Retrait de l’ONU ou de la CPI : Les dirigeants africains n’ont aucune légitimité à critiquer la justice internationale          
ACTUALITE
L’ACTUALITE EN COTE D’IVOIRE Publié le 08 Août 2012
Un poste de contrôle de l`armée attaqué à 80 km d`Abidjan, deux militaires blessés

ABIDJAN (AFP) - Des inconnus armés ont attaqué un poste de contrôle de l`armée à l`entrée de la cité d`Agboville, à quelque 80 km au nord d`Abidjan, dans la nuit de mardi à mercredi, faisant deux blessés, a-t-on appris de source militaire.

Photo: Soldats FRCI en patrouille


"Une dizaine d`assaillants ont attaqué le poste d`observation des Forces républicaines (FRCI) à Erymakouguié", village voisin d`Agboville, a déclaré une source FRCI jointe par l`AFP sur place.

Lancée vers 01H00 du matin (locale et GMT), "l`attaque a duré deux heures. Le bilan fait état de deux blessés, dont un blessé grave qui a été hospitalisé", a-t-elle indiqué.

"Les assaillants ont ensuite pris la fuite mais nous avons arrêté quelques suspects", a-t-elle ajouté, sans plus de précision.

Cette attaque a été confirmée à l`AFP par plusieurs habitants et un journaliste local.

Elle survient après une série d`opérations, dimanche et lundi, menées par des assaillants non identifiés et dans lesquelles dix militaires ont été tués dans la capitale économique ivoirienne.

Elles ont été attribuées par le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, à des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo. Le parti de M. Gbagbo a sommé le gouvernement d`agir face à une "vague de violence meurtrière".

14
 
SOURCE : AFP AUTEUR :
   

Lire aussi...
   
 
Publicité

Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves.

Bernard Moitessier.

PENSEZ-VOUS QUE LES COUPS D’ÉTAT SONT UNE SOLUTION POUR L'ALTERNANCE POLITIQUE EN AFRIQUE?


AUCUN VOTE POSSIBLE
Publicité

UN INSTITUTEUR IVOIRIEN AU BURKINA FASO
Un instituteur ivoirien est envoyé au Burkina pour une mission pédagogique. Le premier jour de classe la salle est pleine à craquer et...lire la suite



Rumeurs d’Abidjan.Net © 2012 - Tous droits réservés .
             
COTE D’IVOIRE FOOTBALL ACTUALITE MODE SANTE CONCERTS & SPECIAL NIGHT NOUS REJOINDRE ?
POLITIQUE NEWS BOURSE CULTURE TECHNOLOGIE TOP EVENT FACEBOOK
SOCIETE PHOTOS   MUSIQUE ENVIRONNEMENT PROGRAMMES TWITTER
LE MONDE EN BREF VIDEOS   CINEMA INTERNET   Google+
L’ACTU EN IMAGE CAN 2012   CUISINE      
TITROLOGIE MTN LIGUE 1   LITTERATURE      
  EUROPE